IGTV : Top ou Flop ?

20 juin 2018, veille de l’été, c’est le jour qu’Instagram a choisi pour lancer IGTV. IGTV, c’est une application à part entière qui appartient évidemment au géant Instagram, et qui veut se positionner en sérieux concurrent de Youtube, en permettant de poster des vidéos d’une heure maximum et en format vertical.

Quasiment 6 mois après son lancement, faisons le point sur cette nouvelle fonctionnalité.

IGTV, des avantages

Peu importe les réactions à son arrivée (enthousiastes – “oh, un nouvelle fonctionnalité pour mettre en avant la vidéo !”, ou moins enthousiastes – “oh, encore une nouvelle fonctionnalité pour mettre en avant la vidéo…”) IGTV n’as pu vous laisser insensible, et il faut le reconnaître, possède certains avantages non négligeables comparativement à d’autres médias sociaux.

  • IGTV bénéficie du nombre d’utilisateurs d’Instagram : un avantage, et pas des moindres, IGTV profite du nombre d’utilisateurs de sa maison mère. Et quand on sait qu’un milliard sont actifs par mois*, ça pèse dans la balance.  
  • Passer au vertical : aucune plateforme existante ne s’était lancée sur le format vertical des vidéos. Mais avec la croissance de l’utilisation du smartphone pour la visualisation de contenu vidéos, IGTV s’est positionné sur un créneau qui devrait être de plus en plus porteur (pour votre marque aussi donc !)
  • Les contenus vidéos ont (toujours plus) la côte : selon une étude publiée par Cisco, “la vidéo représentera 82% du trafic internet d’ici 2021”. Vous pensiez encore vous en passer ? C’est raté.
  • Se démarquer et innover, tout en étant dans la tendance : faites fonctionner votre créativité pour vous positionner de manière originale sur ce nouveau média social et prendre une longueur d’avance sur vos concurrents.

Ces principaux arguments devraient vous convaincre de vous jeter (assez rapidement) dans la vague IGTV, si ce n’est pas déjà fait. Et pour ceux qui se sont déjà lancés, qu’en est-il finalement ?

* Chiffre du mois de Juin 2018

Retour d’expériences

Vidéo IGTV Bacardi & Les Twins

Les influenceurs se sont lancés à coeur joie dans l’aventure IGTV, y voyant un nouveau moyen de partage avec leurs communautés. Entre un format plus long (fini les stories de 10 secondes, les vidéos postées sur IGTV peuvent aller jusqu’à 1h) et leur non-disparition de la plateforme, ils ont tout de suite surfé sur la vague.

Qu’en est-il des marques ? Quand certaines ont lancé du contenu plus ou moins discutable, d’autres ont pris le créneau à bras le corps. Voici quelques exemples de grandes marques :

Dans le genre “on a tenté le contenu absurde” :

Chipotle a été une des premières marques à se lancer sur IGTV avec une vidéo d’un peu plus d’une minute, sans grand suspense ni scénario hollywoodien. On y voit une personne sortir de nombreux sandwiches du sac de Chez Chipotle, à la Mary Poppins. Résultats quelques jours plus tard : 12 000 vues et une trentaine de commentaires, un bon score comparé au contenu vidéo posté habituellement par la marque sur Instagram.

Netflix a fait dans l’humour avec une vidéo d’une heure (oui c’est long, mais encore plus quand vous saurez la suite), de l’acteur phare (et canon) de la série Riverdale, Cole Sprouse en train de savourer un appétissant burger. On se doute bien que l’objectif n’était pas de garder le spectateur attentif pendant 1h, mais plutôt un peu de buzz et de l’interaction. Résultat des courses : la vidéo a enregistré plus de 900K vues et plus de 6 000 commentaires, plutôt réussi.

 

Dans le genre “on adapte ce qu’on a fait sur les autres réseaux sociaux et on le poste dans IGTV :

  • Konbini s’est totalement livré à cette pratique, et la dernière vidéo en date a recueilli quasiment 60K vues et quelques commentaires. Un résultat similaire en nombre de vues sur leurs vidéos postées sur Instagram mais nettement inférieur en terme d’interactions.
  • Dior Parfums a posté des vidéos “coulisses” sur la création de leurs parfums, à la fois dans le fil d’actualité et sur IGTV. Verdict : la vidéo a obtenu plus de vues et de commentaires sur le fil que sur IGTV.

Dans le genre “on a quand même essayé de faire un contenu différent de nos autres réseaux” :

  • L’exemple omnicanal le plus marquant reste celui de Bacardi qui s’est offert la complicité des danseurs LesTwins, et qui a demandé à sa communauté de participer à l’élaboration de sa première vidéo IGTV en choisissant les durées, lieux, eet chorégraphies des danseurs. Le nombre de vues n’est malheureusement pas disponible mais voilà enfin un concept original se différenciant des autres contenus.

Alors, Top ou Flop ?

Du côté des marques, peu ont l’air d’avoir pris le pli d’IGTV. Beaucoup se sont lancées dès fin juin et ne propose peu voir plus de contenu à l’heure actuelle. Le manque d’engagement sur la plateforme doit certainement en dissuader plus d’une, qui préfère assurer sur des réseaux existants que de s’activer à en faire croître un nouveau.

Le contenu posté joue énormément. A quoi bon s’aventurer sur IGTV pour revoir du contenu déjà partagé sur le fil d’actualité d’Instagram, ou voir même sur Facebook. C’est dur à admettre mais c’est un fait : IGTV est aussi peu engageant à cause du contenu déjà publié par ailleurs. C’est un élément à prendre en compte pour les marques souhaitant se diriger vers ce créneau.

Enfn, se lancer sur IGTV doit être une stratégie qui colle avec le storytelling de la marque : y aller pour y aller, c’est comme créer un compte Twitter sans rien poster (ou comme le H de Hawaï), ça sert à rien.

IGTV, ce n’est pas (encore) un flop, car les influenceurs affluent sur la plateforme, mais pour les marques, il y a une véritable stratégie éditoriale à revoir. Et compte tenu des tendances sur la vidéo et l’utilisation des smartphones, la logique serait qu’IGTV soit un Top. Une évolution à suivre sur les prochains mois…